Close
By Devoteam Management Consulting

Paroles d'experts

DevOps At Scale : L’agilité At Scale peut-elle se passer d’une démarche DevOps?

09/08/2019 Agile IT platformCloud & Network TransformationDigital MindsetInnovationProgram & Change ManagementTeam Efficiency & Collaboration

Soumises aux exigences de rapidité et d’efficience (efficacité) de leurs Directions Métiers pour livrer de nouveaux services, les DSI s’engagent dans des programmes d’organisation Agile. 

Pourtant, lorsqu’il s’agit de déployer “l’agilité à l’échelle” pour délivrer la totalité d’une chaîne de valeur, une offre grand public par exemple, le premier réflexe de la DSI est d’accélérer le lancement des Release Trains (Solution) en pensant que la chaîne DevOps (Continuous Integration / Continuous Deployment) assurera à elle seule le déploiement des versions. 

Mais pour que la chaîne DevOps supporte réellement les équipes (Feature Teams), la simple automatisation de la chaîne de déploiement des infrastructures ne suffit pas. La démarche doit intégrer une offre de services et un nouveau modèle opérationnel qui soient plus adaptés au rythme et à l’exploitation des versions. Donc pas d’agilité At Scale sans DevOps !

 

L’agilité At Scale permet de livrer une solution (Minimum Valuable Product) au métier

 

Pour que la valeur « Client » soit maximale, la direction métier doit pouvoir livrer le nouveau produit (l’application) plus rapidement et avec la qualité attendue.  Or, les composants de la chaîne de valeur qui supportent le traitement des données de ce nouveau service, sont un mix entre le SI dit Legacy (applications de gestion et référentiels, infrastructures On Premise) et le SI dit Digital (nouvelles fonctionnalités, nouvelles architectures).

Chacun des composants étant sous la responsabilité d’une Feature Team, il est essentiel de synchroniser la production de chaque équipe pour le prochain Program Increment afin de tester le contenu du Minimum Valuable Product (MVP).

Si on applique le principe Agile du « You build it, you run it ! », chaque Feature Team est responsable de son produit, de bout en bout, c’est-à-dire de sa conception jusqu’à son exploitation. Cela sous-entend que la version livrée doit non seulement être cohérente avec celle des autres composants de la chaîne de valeur, mais aussi avec les exigences de disponibilité et de performance attendues par les clients.

 

 

DevOps permet la livraison dans les temps avec la qualité de service exigée

 

Pour répondre aux impératifs du PI (Program Increment) notamment la synchronisation régulière de la production des équipes ( tous les 3 mois), la chaîne de production doit permettre de livrer un MVP (Minimum Valuable Product) dans les délais attendus. 

La démarche DevOps doit s’assurer de la livraison des socles d’infrastructures à un rythme compatible avec le Scrum mais aussi de la parfaite indépendance des équipes dans la conduite du cycle complet d’une version.

 Or, dans toute organisation, même Agile, le niveau de maturité Agile/DevOps varie en fonction des axes fondamentaux de la livraison en continu :

  • Maturité des composants de la chaîne de valeur : les ERP, Référentiels de données, applications métiers et applications full digital, ne disposent pas de la même agilité en termes d’évolution
  • Maturité des infrastructures : Les socles d’infrastructures ont un niveau d’agilité d’assemblage variable selon leur capacité à migrer progressivement vers un mode de consommation à la demande (Services Cloud).
  • Maturité des chaînes d’Intégration/Déploiement : bien que les environnements soient dorénavant construits dynamiquement à l’aide des technologies DevOps, comme des ordonnanceurs (Jenkins) et des containers (Terraform), les chaînes CI/CD ne sont pas toutes composées des mêmes éléments et n’ont pas toutes le même degré d’automatisation.
  • Maturité des Feature Teams : le niveau de maturité des équipes projets pour mener un cycle DevOps reste fortement conditionné par les technologies des composants applicatifs impactés (cycle en V et/ou cycle Agile). Les équipes devraient prendre la responsabilité d’une Mise En Production de bout en bout d’une version, du référencement des éléments jusqu’au traitement des incidents, des problèmes et des changements.

 

Ces différents décalages entre les équipes et les chaînes de livraison doivent être pris en compte dans le contexte des Release Trains, en prévoyant le contenu des différents composants très en amont (dans le “Backlog”) mais aussi la capacité des Feature Teams à prendre la responsabilité du cycle DevOps de bout en bout.

 

 

 

La méthodologie DevOps permet de livrer dans les temps avec la qualité de service exigée

 

La démarche DevOps est plus qu’une simple automatisation des chaînes de livraison des environnements, elle doit mettre en place une offre de services qui supporte les équipes Agile dans l’usage des infrastructures et des outils, et un modèle opérationnel qui facilite l’intégration des nouveaux composants de la solution.

 Pour supporter les équipes projet, la démarche se doit d’être industrielle et agile :

 

  • Une offre des services DevOps 

Pour répondre à la montée en puissance des équipes Agiles, les services DevOps doivent s’adapter au niveau de maturité technologique de ces dernières. De l’équipe experte en usage des infrastructures « As Code » à l’équipe demandant la mise en place d’une politique de tests avec bouchons, les Feature Teams seront accompagnées par un Architecte DevOps pour cadrer leur projet et des ingénieurs DevOps tout au long des Sprints.

 

  • Une chaîne de livraison intégrée

Pour améliorer les délais et la qualité des livraisons des équipes Agiles, les services DevOps doivent être automatisés de bout en bout. Les équipes sont suivies par les ingénieurs DevOps dans la prise en main de la chaîne CI/CD pour définir les méthodes de référencement, les modes de consommation des briques technologiques (Images, Scripts, Api, Services Cloud, …), les workflows et les pipelines nécessaires à la gestion automatique des versions (« Release On Demand »).

 

  • Un modèle opérationnel adapté à l’agilité

Pour livrer la valeur attendue par les métiers, les services DevOps doivent s’assurer de la bonne exploitabilité des versions. Les services proposés aux équipes Agiles sont conçus selon un modèle opérationnel qui rend plus agiles les processus IT, en intégrant les modes de gestion à la demande des infrastructures (Services Cloud). Ils redéfinissent les responsabilités entre les acteurs pour donner à la Feature Team le contrôle de la Mise En Production.

 

En s’inscrivant dans un modèle de services industrialisés et agiles, les équipes DevOps sont bien les deux rails qui supportent les trains de valeur lancés à grande vitesse !

 

A propos de l'auteur
Nicolas Denis, Principal Advisor

Fort de plus de 20 ans d’expérience dans les services, Nicolas travaille au sein de la Practice CIO Advisory de Devoteam Management Consulting, intervenant dans les projets de transformation des DSI, notamment l’alignement de l’Offre de Services aux attentes des métiers (SAFe) et la démarche DevOps qui permet d’agiliser le modèle opérationnel et les processus qui le soutiennent, qu’il soient métiers ou IT.
Responsable de la PV DevOps, il assure avec les autres PV (Stratégie IT, Operating Model, Transformation Cloud/DevOps, Performance IT) la conception de méthodes à forte valeur ajoutée qui favorisent le Time To Market des services.

A propos de l'auteur
Magalie Tessier, Consultante

Magalie est titulaire d’un diplôme d’ingénieur généraliste. Elle a acquis des expériences professionnelles dans différents domaines comme l’énergie, le ferroviaire qui lui a permis de développer des compétences en gestion de projet et système d’information. Consultante au sein de la Practice CIO Advisory, elle évolue dans la PV DevOps.

2019-08-09T12:07:48+02:00

Laisser un commentaire

Recevez par email le prochain article sur le même topic Recevoir une alerte