Close
By Devoteam Management Consulting

Paroles d'experts

La course au Digital n’a pas fini de bouleverser l’organisation des DSI !

23/05/2019 Agile IT platformCloud & Network TransformationIT for good

Introduction

A l’ère du tout numérique, les entreprises tentent de s’adapter aux besoins continus de performance et d’alignement liés aux évolutions du marché, des consommateurs (clients) et de la concurrence. Elles se lancent ainsi dans une course à l’adoption de nouvelles solutions et outils technologiques, remplis de promesses d’innovation, d’agilité et de proximité client. Ces solutions, basées majoritairement dans le Cloud (IoT, IA, Analytics, Big Data, Social, Web 4.0, …) poussent les entreprises à étudier de nouveaux modes de consommation et d’investissement dans leur système d’information. En effet, d’après une étude menée par Cognizant entre 2015 et 2018, le chiffre d’affaire des entreprises ayant saisi les évolutions technologiques du digital a été augmenté en moyenne de 8,4%, pour un investissement moyen de 1,3%.

Un changement nécessaire

Afin d’exploiter le plus rapidement possible ces leviers de transformation et de croissance, la majorité des décideurs a choisi l’autonomie face à leurs organisations informatiques traditionnelles (DSI, CSP etc). Souvent peu agiles et opérant sur une temporalité jugée lente et décalée (faible Time to Market) les opérateurs IT classiques ont été peu sollicités pour répondre aux enjeux digitaux. A l’inverse, des programmes pilotes, des Squads agiles, des Digital Factories et d’autres initiatives ont été créés hors de l’organisation des DSI.

Une approche peu viable. En effet, ces entreprises se retrouvent avec d’une part, des entités digitales séparées avec des ressources et des capacités dédiées, et d’autre part, des opérateurs IT peu en phase avec l’innovation et l’agilité. Cette situation crée des redondances et des lenteurs, l’interopérabilité n’existant quasiment pas entre les équipes qui ont pourtant besoin de collaborer.

La conviction que portent les décideurs aujourd’hui est de rapprocher ces deux modèles en un seul “modèle digital intégré”. Ce dernier bénéficiera des ressources et des capacités des DSI classiques, ainsi que de la vision et de la méthodologie des entités digitales. Cette étape de la transformation digitale impacte en priorité les entités IT traditionnelles et passe en premier lieu par “l’agilisation” de leurs équipes et une meilleure gestion de l’écosystème IT.

Agilité et SAFe comme accélérateurs de la transformation

Afin de s’aligner sur un marché très demandeur et faciliter le rapprochement aux entités digitales, il devient indispensable d’accompagner les DSI dans leur réorganisation. Des framework d’organisation type SAFe (Scaled Agile Framework) permettent de rendre agiles l’organisation, les acteurs et les ressources. En effet, SAFe synchronise l’alignement, la collaboration et la livraison pour plusieurs équipes Agile. Son adoption permet de décrire les rôles, les responsabilités, les artefacts et les activités nécessaires à la mise en œuvre du développement de l’agilité à l’échelle.

 

 

 

La DSI Broker de services

De plus, la digitalisation impose de s’entourer d’un plus grand nombre de prestataires. Il s’agit en effet d’obtenir rapidement la compétence ou la solution, et ce, à moindre coût. Que ce soit des fournisseurs IT ou des start-up porteuses de solutions, les directions IT ont besoin d’orchestrer cet écosystème grandissant pour apporter de la valeur auprès des métiers, de manière efficace, intégrée et rapide.

L’enjeu est ainsi de pouvoir gérer une multitude de fournisseurs avec une méthodologie éprouvée. SIAM (Service Integration and Management) se présente comme une solution efficace de gestion des fournisseurs internes et externes. Une méthodologie qui permet aux DSI de concaténer les services fournis au travers d’une gouvernance et d’une gestion plus efficace de l’organisation.

Le mot de la fin

Comment parvenir à rapprocher deux univers différents ? Les entités IT doivent continuer leurs efforts de transformation et viser au-delà d’une meilleure synchronisation des fournisseurs ou l’agilisation de leurs équipes. Le digital passe aussi par l’adoption d’une nouvelle culture caractérisée notamment par une meilleure collaboration, une mise à profit des données ainsi qu’une démocratisation du Cloud.

 

 

 

 

xavier solacroup
A propos de l'auteur
Xavier Solacroup, Associate Partner

Associate Partner au sein de la branche conseil du Groupe Devoteam, Xavier est aujourd’hui en charge du développement de l’offre IT Operating Model qui a pour ambition d’aider les DSI à adapter leur modèle opérationnel pour prendre en compte l’impact du “digital”. Fort d’une quinzaine d’expériences dans le conseil opérationnel puis stratégique dans différents secteurs d’activités, il a assisté aux profonds changements de ces dernières années et a pu accompagner diverses DSI ou Centre de Services Partagés dans leur mutation.

Nidhal Ardaoui
A propos de l'auteur
Nidhal Ardhaoui, Consultant

Diplômé d’un Master MIAGE, Nidhal est intervenu sur un panel de projets, et ce, pour différents secteurs d’activité. Il a pu mener des tâches de diagnostic DSI, de mise en place de gouvernance et outils projets ainsi que d’analyse de données. Aujourd’hui, il accompagne l’un de nos clients DSI dans la transformation de son modèle opérationnel de Delivery !

2019-05-24T15:20:38+02:00

Laisser un commentaire

Recevez par email le prochain article sur le même topic Recevoir une alerte